Aude Many Journal d'une astrologue

voyance avenir

Thème Astral de Stephen Hawking

Stephen Hawking

Stephen William Hawking est né en janvier 1942 sans précision concernant l’heure de sa naissance, ce qui ne permet pas d’orienter les positions astrales par rapport à la Terre.
Néanmoins, l’astre le plus rapide, la Lune, est bien situé en Vierge, entre le nœud sud et Neptune. Son bagage à la naissance est donc d’ordre intellectuel, précis, laborieux mais aussi très réceptif à tout ce qui outrepasse les limitations matérielles. La Lune représentant l’enveloppe corporelle, celle-ci est en même temps limitée par la Vierge et sans limites par l’influence Neptunienne ; il peut aussi être question d’insensibilité, d’anesthésie et de sensibilité illimitée.
La Lune est aussi la vie quotidienne, ici soumise aux problèmes de santé, de motricité (Vierge, signe Mercurien) de prise de médicaments, de femmes dévouées (infirmières, soigneuses, assistantes…). D’autre part, ce quotidien se projette via un beau trigone Lune Neptune vers Mercure en Capricorne : sensibilité tournée vers la pensée, l’étude, l’élévation mentale, la méditation solitaire.

Mais j’aimerais exposer quelques degrés symboliques révélateurs de la vie de Stephen Hawking qui sont activés par les positions astrales de sa naissance.

- Pour Vénus le bénéfique on a : "Une grosse tortue et un chameau cheminent de compagnie dans un paysage désertique, et plus loin en avant, on voit le chameau couché laissant la tortue grimper sur son dos pour se reposer ou pour accomplir le reste du chemin."
C’est un degré de possibilités incertaines. Ces deux animaux ont de l’endurance, et il lui en a fallu pour surmonter et tenir, face à la maladie qui a commencé à le miner vers ses 21 ans. L’environnement désertique évoque l’inclémence du parcours de vie, mais à l’aide du véhicule-chameau, il a pu, le moment venu, trouver l’assistance dont il eut besoin pour continuer sobrement à avancer.

- Pour Mercure on a : "Un homme est debout, ayant au-dessus de sa tête un globe lumineux, tenant d’une main un sextant, et de l’autre un compas."
Degré de précision. Dans sa tête, il n’est nullement diminué. Symboliquement il reste debout, en pleine possession de ses moyens intellectuels, prêt à arpenter l’univers céleste de sa pensée concentrée (Capricorne) et inspirée (trigone reçu de Lune Neptune) - c’était le nœud nord de Camille Flamarion.

- Pour le Soleil on a : "Un homme debout apparaît comme coupé en deux à hauteur de la ceinture, et près de lui, deux hommes se battent sauvagement."
Degré de querelle. Pour Stephen Hawking, le début du symbole, hélas, a prédominé. Mais les deux hommes qui se battent sont peut-être un autre lui-même enragé contre le sort, à moins qu’ils ne représentent sa vision de certains humains peu évolués de notre planète Terre.

- Pour Neptune c’est : "Dans une chambre, un homme est debout, la tête recouverte d’un voile à quatre pointes qui lui masque la clarté du jour ensoleillé ; et un autre homme, sans bouche et sans oreilles, esquisse avec ses doigts les lettres de l’alphabet des sourds et muets."
Degré d’obscurité. Qu’y a-t-il d’autre à ajouter ? Les facultés sensorielles diminuées, et la recherche de substituts pour pallier à ces défaillances… mais les symboles ne sont pas toujours vécus aussi directement et implacablement. Ce symbole touche aussi le thème de naissance de Johnny Hallyday, Cassius Clay… mais Ray Charles l’avait pour son Soleil.

- Et pour Uranus : "Un alchimiste au travail dans son laboratoire avec creusets, cornues, bocaux de poudre, etc… et sur la table un monceau d’or. Par la fenêtre on voit un champ moissonné, couvert de gerbes de blé."
Richesse acquise. Ce degré montre bien le chercheur, le savant, l’érudit au travail, et s’il reste à l’intérieur et ne sort pas dehors pour aller travailler la terre, le fruit de son labeur est là, sur la table sous forme d’or, or comme les blés qui sont dehors et qui profiteront à tous et qui sont symboles du fruit de son patient travail.

Né le 8 janvier 1942.
Interprétation réalisée en mai 2016.