Aude Many Journal d'une astrologue

voyance téléphone

Thème Astral de Gérard Depardieu

gerard depardieu

Gérard Depardieu est né moins d’une heure avant le lever du Soleil, alors que les deux planètes féminines, Vénus et Lune décroissante étaient peut-être encore visibles dans le ciel d’aurore hivernale de Châteauroux.
Il est Capricorne ascendant Sagittaire ; avec Jupiter - le maître du Sagittaire - près du Soleil et Saturne - le maître du Capricorne - en signe de terre (Vierge), projetant ainsi un magnifique trigone au duo Soleil Jupiter. Heureusement que ces deux planètes de feu avaient une solide "prise de terre" pour canaliser l’énergie !
Quel égo, quelle force de la nature, et quelle énergie aussi ! Son thème astral dit l’évidence : on ne voit que lui. Il s’impose, peut s’emporter aussi, grisé par son jeu : la parole. Avec Mercure proche de Mars, elle devient facilement belliqueuse, parfois démesurée (carré de Neptune sur Mercure), aimant puiser ses mots dans les classiques et la tradition (trigone reçu de Saturne). Elle peut être aussi empathique et tonnante par la conjonction de Jupiter, et enfin incertaine et sombrement inspirée par le demi-carré reçu de sa Lune en Scorpion.

Il doit aimer fréquenter des milieux où il sent le danger, le mystère. Les femmes sont d’abord des amies qui le fascinent par leur mystère dans un jeu d’attraction-répulsion où il ne gagne pas toujours. Mais il aime l’action avec elles, dans une camaraderie virile où il est fidèle.
Toutefois, les duos et contrats sont cassés par la présence d’Uranus en secteur d’associations. Et du fait du carré de Saturne sur Vénus, une certaine fatalité pèse sur les amours ; Vénus en Sagittaire idéalise et se risque, mais Saturne est en Vierge, et le quotidien sape le rêve idéal...
La mort est aussi de la partie, Saturne traversant ce secteur avec Pluton. Ce qu’il aime est détruit, et sa vie peut être marquée par un rythme de 7 ans.

L’astrologie offre des outils pour en savoir plus, et permet ainsi de jeter un regard sur le passé antérieur d’un tel personnage hors normes : il a l’hérédité en Bélier avec Mars puissant. De ses ancêtres par le sang, il a choisi d’incarner et de perpétuer le côté forte-tête, charpenté, résistant, patient et ambitieux.
Plus immatériellement, par le Dragon Sud en Scorpion milieu du ciel, on retrouve Mars, Pluton et Saturne. Or ces deux dernières sont en secteur VIII de mort, et Mars en secteur I de lui-même.
Hypothèse : il a joué sa vie en s’engageant dans une lutte où il avait pouvoir et autorité, faisant des victimes et finissant brutalement. Il trace durant cette incarnation le chemin qui va du Scorpion au Taureau, de la guerre à la concorde, de la destruction à la construction, de la méfiance à la confiance, des complications à la simplicité.
Il aime paraître, mais aussi se retirer dans son antre, loin de tout et de tous (Vénus en secteur XII).

Actuellement, Pluton traverse lentement le Capricorne, transformant sa vision de lui-même par rapport à la vie, au temps. C’est aidé par le carré d’Uranus en 2012 qu’il a cassé avec un milieu social en allant s’installer en Russie (pays de réputation austère et froide, comme le Capricorne).
Pluton permet de faire le vide, d’aller au bout des problèmes et d’éliminer ce qui est potentiellement terminé mais qui pollue encore nos existences. Pour lui, cette période de grand ménage n’est pas encore terminée ; et Neptune en carré de sa Vénus lui permet un certain désengagement, une distanciation affective dont le pic peut avoir lieu en été 2015, lorsque Saturne frôlera une dernière fois sa Lune natale.
Puis, à l’automne, Jupiter passant sur Saturne - tout en jetant un regard amical vers le quatuor planétaire capricornien - avalisera la réorganisation de sa vie avec un capital confiance renouvelé.

Place toujours, au chêne, au roc... !

Né le 27 décembre 1948.
Interprétation réalisée en mai 2015.