Aude Many Journal d'une astrologue

voyance avenir

Thème Astral de Ernesto Che Guevara

che guevara

Ernesto Che Guevara naquit avec Mars, la planète guerrière, qui se levait, suivie d’Uranus la révolutionnaire au degré exact de son point ascendant en Bélier (signe également belliqueux).

Un autre révolutionnaire fut Maximilien Robespierre, qui naissait avec l’ascendant en Verseau, signe d’Uranus situé en secteur d’ascendant, mais ayant Saturne plus proche de la pointe de l’ascendant, ce qui le fit froid, solitaire, inflexible ("l’incorruptible"), ordonnateur, mais sans être l’acteur des actions qu’il planifiait.

Pour le Che, Mars valorisé par l’ascendant Bélier l’a poussé à être acteur de ses convictions, à être meneur aussi de ses partisans. Le pied du thème astral (fond du ciel) montre la conscience du sol, des racines, de la patrie. En Cancer avec le maître du signe, la Lune, en Bélier maison 1, cela peut se traduire par : « le peuple, c’est moi. »
Il était avant tout mobilisé pour stimuler les humbles, les non-dominants, à se prendre en main et ne plus subir. Mais la présence de Pluton en Cancer près du fond du ciel témoigne des pertes vives et des destructions.

Il est né sous le signe du Taureau (il a étudié le marxisme, de Karl Marx, qui est un autre natif du Taureau). Ce signe pousse à expérimenter, à concrétiser les rêves et les désirs, à tracer son sillon dans la matière.

Il fut aidé au long de sa vie par des facilités matérielles, grâce à la présence de Vénus dans son signe le Taureau, en secteur des biens et des moyens. Il pouvait donc consacrer son énergie à ses idéaux, très concrets : le secteur 9 des aspirations philosophiques contient le nœud nord (but de l’incarnation) et Saturne qui est maître de la destinée (secteur 10 en Capricorne). Ce secteur 9 en Sagittaire avec sa planète maîtresse Jupiter en Bélier en ascendant l’a poussé à être un guide (Sagittaire) et un meneur d’hommes (l’ascendant en Bélier).

Un autre élément majeur de ce thème est Mercure dans son signe des Gémeaux en secteur 3 de l’apprentissage et des relations : capacité à apprendre et comprendre rapidement, facilité pour s’exprimer, diffuser sa pensée, ses idées (il a écrit quelques livres). Cela montre aussi un sens aigu de la fraternité, de l’habileté, de l’adaptabilité, de la vivacité, qui ont dû bien l’aider durant ses guérillas.
Bémol de ce Mercure, qui a maîtrise du secteur 6 des contraintes et maladies, est qu’il reçoit une opposition de Saturne, ce qui confirme les difficultés respiratoires du Che (il était asthmatique) et peut-être des troubles nerveux et digestifs.

Lorsqu’il est mort (exécuté en Bolivie à 39 ans), Saturne, maître de destinée, était sur l’ascendant ; et Neptune passait en secteur 8 de la mort, à l’opposition de son Soleil.
Sa mort n’entama en rien sa popularité mondiale, contribuant même à l’iconiser. Y a-t-il une trace astrale de ce phénomène dans son thème de naissance ?
Beaucoup connaissant l’image, le portrait mythique sur les tee-shirts ou en poster ; moins savent son histoire.

L’image, le symbole, c’est la Lune. À sa naissance, la Lune était proche de l’ascendant Bélier. Le Bélier lui a donné sa belle stature et son feu intérieur. La Lune a enrobé le guerrier de douceur, lui donnant sur certains portraits un visage poupin (mais toujours mâle, Bélier). Et Uranus l’a marqué de cette double ride d’expression en H, entre les deux yeux, qui marque la concentration. Le secteur 8 de la mort est en Scorpion : le dard a frappé. Le maître du Scorpion, Pluton, est en 4, en Cancer : un peuple l’a frappé (Bolivie). Et le maître du Cancer, la Lune, nous ramène à l’ascendant qui définit principalement la constitution et la stature, l’apparence. La Lune étant en rapport avec le peuple et la popularité, son apparence par sa mort est restée populaire.

Il laisse l’image d’un guerrier révolutionnaire et romantique, avec ses diverses facettes ; tantôt obscures, tantôt plus lumineuses.

Né le 14 mai 1928.
Interprétation réalisée en juillet 2015.